Pourquoi prendre une assurance auto au tiers ?

L’assurance auto au tiers, appelée également assurance responsabilité civile, est la formule la plus basique qu’un propriétaire de voiture puisse contracter avant de pouvoir conduire en toute légalité.

Ce contrat est censé couvrir les dégâts que la voiture pourrait provoquer aux tiers, sans toutefois offrir au conducteur la possibilité de bénéficier d’une indemnisation pour les préjudices qu’il pourrait subir.

Les passagers des voitures possédant une assurance au tiers sont quant à eux couverts et dédommagés.

En quoi consiste l’assurance au tiers ?

L'assurance auto au tiers est le minimum légal requis pour conduire un véhicule.
L’assurance auto au tiers est le minimum légal requis pour conduire un véhicule.

L’assurance auto au tiers représente le minimum légal requis pour conduire un véhicule. Le Code des assurances stipule, pour sa part, dans son article 211-1, la nécessité de faire en sorte que sa voiture soit couverte au moins par une assurance responsabilité civile.

Pour dédommager les victimes de sinistres routiers, l’assureur remplace alors le conducteur. L’assurance s’applique uniquement dans le cas où le conducteur provoquerait des dégâts physiques et matériels à autrui, comme par exemple :

  • les préjudices matériels suite à un choc violent avec d’autres véhicules ainsi qu’avec des bâtiments y compris les murs, les vitres et les portes ;
  • les dégâts physiques, notamment blessures infligées à des tiers et décès ;

Au-delà de la garantie de base de la responsabilité civile, une formule au tiers peut comporter aussi d’autres garanties. Toutefois, une formule d’assurance au tiers est tout de même un contrat avec peu de couvertures. Explications.

Cela signifie que vous avez la possibilité de joindre à votre contrat d’assurance automobile quelques clauses. Vous pouvez par exemple ajouter des garanties supplémentaires, comme une protection contre les vols, le bris de glace, les blessures (avec compensation et couverture des frais d’hospitalisation) ou bien encore une option de dépannage à 0 km.

Est-ce que le conducteur est obligé de souscrire une assurance au tiers ?

Est-ce que le conducteur est obligé de souscrire une assurance au tiers ?
En cas d’accident, l’assurance au tiers indemnise les victimes, mais pas les dégâts sur votre véhicule.

L’assurance au tiers représente le minimum légal nécessaire si vous prévoyez de conduire un véhicule motorisé, aussi bien en France que dans un autre pays membre de l’Union Européenne.

Celle-ci ne couvre que la responsabilité civile du chauffeur, c’est-à-dire la totalité des dégâts matériels ou physiques dont il pourrait être responsable à l’égard des passants, des cyclistes, des autres chauffeurs et des passagers qui l’accompagnent.


Un automobiliste qui emprunterait la route sans avoir souscrit une garantie de responsabilité civile serait condamné en France, pour absence d’assurance, à une amende de 3 750 € accompagnée de plusieurs autres sanctions, notamment la suspension, voire l’annulation de son permis de conduire.

Pourquoi souscrire une assurance auto au tiers ?

Assurance au tiers ou tous risques : un choix à ne pas prendre à la légère.
Assurance au tiers ou tous risques : un choix à ne pas prendre à la légère.

Entre une formule classique au tiers et d’autres formules de protection proposées par les compagnies d’assurance, la différence de prix peut tripler

La formule de responsabilité civile, ou assurance au tiers, s’avère particulièrement intéressante pour les personnes qui ne peuvent pas s’offrir une assurance auto plus globale, surtout si elles adoptent un comportement irréprochable au volant.

En effet, s’il n’y a pas d’accident responsable, et grâce aux bonus qui s’accumulent au fur et à mesure, la cotisation déjà peu élevée de l’assurance au tiers peut baisser davantage, si bien que votre contrat deviendra très compétitif.
Cependant, il faut faire preuve de prudence, car à la moindre erreur au volant ou à la suite d’une quelconque infortune, par exemple en cas de feu accidentel ou bien de vol du véhicule, les sommes épargnées risquent d’être vite dépassées par les montants que vous devrez assumer.

Une assurance « suffisante » dans certains cas particuliers

Toutefois, l’assurance au tiers est une solution à considérer dans certaines circonstances :

  • cette assurance est la plus appropriée lorsque vous êtes propriétaire d’une voiture qui a perdu de la valeur. Ainsi, si le véhicule en question est loin d’être neuf, le recours à l’assurance au tiers peut se révéler avantageux puisque le dédommagement qui vous sera accordé à la suite d’une éventuelle dégradation pourra être moins élevé que les mensualités perçues quand vous souscrivez une assurance tous risques.
  • dans le cas où votre véhicule affiche un kilométrage très élevé, il est plus judicieux de recourir à une assurance responsabilité civile simple ou avec des garanties supplémentaires en fonction de sa valeur.
  • l’usage du véhicule : si vous vous servez très rarement de votre voiture et que celle-ci est souvent gardée au garage.
Pourquoi prendre une assurance auto au tiers ?
Sending
Cet article vous a été utile ?
0 (0 votes)