Souscrire un contrat assurance santé : Les précautions à prendre !

La relation entre assureur et assuré n’est pas toujours rassurante. Sous certaines conjonctures, l’assureur refuse de vous rembourser. Cette situation délicate vous tourmente. Mais vous ignorez quand, comment et que faire ?  En voici quelques précautions à prendre pour éviter le pire, sinon réduire les dégâts.

Contrairement à ce que croient la majorité des personnes, une mutuelle dotée d’un certain label de qualité n’a pas droit de soumettre une souscription à un questionnaire médical préalable. Ceci est aussi valable pour le refus de remboursement de certaines pathologies signalés après la signature du contrat. Bien évidemment, le moment de souscription, une assurance garde le droit de ne pas prendre en charge une hospitalisation en cours ou une prestation trop coûteuse.

C’est pourquoi, avant de signer un contrat d’assurance santé, vous devez nécessairement lire les conditions de remboursement mentionnées. En effet, en vertu de l’article L 113-1 du code des assurances, dans la mutuelle santé les conditions et les exclusions de remboursement doivent être mentionnées clairement et signées.

Pour ne pas leurrer l’assuré et afin de lui garantir le maximum de visibilité, ledit article précise que ces conditions et exclusions doivent être les plus explicites et les plus détaillées de toutes les clauses du contrat. Ainsi, elles doivent êtres mentionnées en gras, encadrées et rédigées avec une police différente.

N’hésitez surtout pas à demander les moindres détails concernant les conditions et les exclusions de remboursement bien avant la signature du contrat. Vous pouvez exiger les modifications que vous jugeriez nécessaires. Les clauses d’un contrat sont discutables.

Sending
Cet article vous a été utile ?
0 (0 votes)