Remboursement de la fasciathérapie : comment procéder ?

La fasciathérapie, méthode de soins en kinésithérapie, fait partie des médecines douces très en vogue pour le bien-être de son organisme. Elle a été développée dans les années 80 par Danis Bois, ostéopathe kinésithérapeute et docteur en sciences qui a généré le mouvement par une étude poussée et de la recherche à l’appui.

Axée sur des méthodes bienveillantes pour le corps et le mental, la pratique de soins en fasciathérapie permet de restaurer un équilibre pour l’organisme. Le fascia ou les fascias, tissus conjonctifs enveloppant nos muscles et nos organes, ont le dur labeur de répartir nos chocs physiques et psychiques dont nous sommes soumis quotidiennement.

Le praticien qui travaille sur ces tissus permet ainsi de retrouver un équilibre fonctionnel et une stabilité dans notre corps.

Comment fonctionne le remboursement d’une séance de fasciathérapie par la sécurité sociale et la mutuelle ? Combien cela coûte ? À quoi sert la fasciathérapie ? Focus sur cette médecine alternative qui apporte bien-être et repos à notre corps et notre esprit.

Remboursement de la fasciathérapie 

La fasciathérapie est une pratique entrant dans la catégorie des médecines douces au même titre que l’ostéopathie, l’acupuncture, la sophrologie ou encore l’hypnothérapie. Ainsi, cela n’est pas pris en charge par notre système de sécurité sociale.

Cependant, certains organismes de complémentaire santé ou mutuelles constatent que les médecines douces ou alternatives apportent de nombreux bienfaits à l’organisme humain. À ce titre, ils sont nombreux à prendre en charge certaines séances. Généralement, il s’agit d’un forfait annuel que vous propose votre mutuelle.

En vérifiant votre contrat, vous pouvez donc peut-être vous faire rembourser d’une séance de fasciathérapie. Pour ce faire, prenez le tableau des garanties de votre mutuelle et vérifiez si elle rembourse des séances de médecine douce ou de médecine alternative.

La fasciathérapie entrant dans cette catégorie, vous pourrez donc en bénéficier.  Si c’est un élément important pour vous et que la formule que vous avez choisie ne le propose pas, n’hésitez pas à demander à votre organisme de santé ou votre mutuelle de vous ajouter l’option ou bien de changer de formule. Peut-être aussi que c’est l’occasion de faire le tour des autres compagnies pour adapter votre mutuelle à vos besoins. L’important sera toujours de vérifier que vous êtes bien protégé pour les actes plus courants tels que :

  • La médecine générale et les spécialistes (dépassement d’honoraires notamment) ;
  • L’optique ;
  • Le dentaire ;
  • Les hospitalisations ;
  • Les actes chirurgicaux.

À noter : la CMU ne prend pas en charge les actes de médecine douce. Vous ne pourrez donc pas vous faire rembourser d’une séance de fasciathérapie en étant bénéficiaire de la CMU. Il n’existe en effet aucun forfait à ce titre.

Une médecine alternative qui s’adresse à tous

La fasciathérapie est une thérapie douce qui s’adresse à toute la population : du nourrisson au troisième âge. Elle règle de nombreux problèmes de l’organisme par des soins et une méthode spécifique :

  • Troubles respiratoires : asthmes, bronchites.
  • Anxiété, stress, fatigue, dépression, burn-out.
  • Douleurs : arthroses, lombalgies, rhumatismes, sciatiques, torticolis, tendinites, crampes musculaires…
  • Traumatismes : après un acte chirurgical par exemple, suite à du sport, entorses…
  • Douleurs crâniennes : migraines, acouphènes, névralgies…
  • Douleurs abdominales et uro-gynécologiqes : troubles digestifs, côlon irritable, règles douloureuses…
dépression remboursement de la fasciathérapie
La fasciathérapie est une thérapie douce pour l’anxiété, le stress, la fatigue, la dépression, et le burn-out.

La fasciathérapie permet de faire appel à l’auto-régulation du corps et lui redonne ainsi souplesse et mobilité.

Des séances douces et bénéfiques

La pratique de la fasciathérapie s’effectue par un professionnel de la santé dont la formation est poussée : médecin, kinésithérapeute, ostéopathe ou fasciathérapeute. Selon le diagnostic posé sur votre complication, vous bénéficierez de séance de massage manuel ou de thérapies gestuelles.

Le traitement par séance manuelle est une pratique par pressions douces et lentes sur vos fascias, effectuées par le thérapeute. La pratique gestuelle permet au praticien de vous guider dans des mouvements posés qui vont permettre à votre corps et votre esprit de retrouver leur coordination naturelle. Une séance dure entre 30 minutes et 1 heure. Elle coûte en moyenne 60 euros.

Le thérapeute jugera si une séance suffit ou s’il est nécessaire d’envisager plusieurs séances de fasciathérapie. C’est à vous en parallèle d’établir un équilibre entre votre besoin et votre budget en fonction du remboursement de votre organisme complémentaire pour vos actes de fasciathérapie. Les bienfaits des médecines douces sont nombreux et efficaces pour tout patient.

Choisir une bonne mutuelle ou complémentaire santé est crucial. C’est un acte souvent négligé, mais votre santé ne doit pas l’être. Il est donc fondamental de faire le point sur vos garanties et sur les différents remboursements dont vous bénéficiez. Il ne suffit pas simplement de comparer des tarifs.

Guide-assurance.com vous conseille de lire notre article sur « Quelle complémentaire santé choisir ? 6 pièges à éviter ».

Remboursement de la fasciathérapie : comment procéder ?