Comment rédiger une lettre de résiliation d’assurance habitation ?

Vous avez un contrat d’assurance habitation au niveau d’un organisme d’assurance que vous souhaitez résilier ? Oui, c’est totalement possible, il suffit juste de suivre certaines étapes. En effet, il faut prendre en compte les conditions générales de vente présentée par son assureur. Ainsi, il est important de préparer une lettre de résiliation en suivant l’un des modèles qu’on propose sur internet. Voici donc comment rédiger une lettre de résiliation de son contrat d’assurance habitation.

Pourquoi procéder à la résiliation de son contrat d’assurance habitation ?

La résiliation de son contrat d’assurance habitation nécessite le respect de certaines règles. En effet, il est possible de changer ou de résilier son contrat à tout moment pour différentes raisons. Voici donc quelques raisons qui poussent l’assuré à résilier son contrat d’assurance habitation :

Hausse des prix proposés par l’assureur

Chaque année, l’assureur doit envoyer à ses clients l’avis d’échéance avec les nouveaux tarifs fixés. Si ces derniers ont beaucoup augmenté sans justification, il est possible de procéder à la résiliation d’assurance habitation est possible. Pour cela, il est nécessaire d’envoyer une lettre de résiliation de contrat d’assurance habitation, dans laquelle il faut préciser la date à partir de laquelle on souhaite clôturer son contrat d’assurance, en respectant un préavis qui est généralement un mois.

Mais il faut savoir que sa lettre de résiliation d’assurance habitation n’est pas prise en compte dans le cas où son contrat a prévu une augmentation minimale afin de demander cette résiliation.

De plus, on ne peut pas résilier son contrat d’assurance habitation si la hausse des prix est due à une augmentation des taxes par exemple.

Pour ce qui est du modèle de lettre de résiliation, il en existe plusieurs sur internet.

La vente du logement

Dans le cas où on envisagerait de déménager, il est également possible de résilier son assurance habitation. Si on vend son logement, il est logique qu’on souhaite clôturer son contrat puisque le logement assuré n’est plus existant. Mais il faut savoir qu’il est obligatoire de présenter un justificatif afin de prouver son déménagement. Il faut donc envoyer à son assureur l’acte de vente de ce bien.

Dans le cas où on serait locataire en copropriété, il est nécessaire de souscrire à un nouveau contrat d’assurance habitation.

Souscrire à plusieurs contrats chez le même assureur

Si par exemple, on change de situation, notamment entre le mariage, le décès du conjoint, le divorce… On a généralement plusieurs contrats d’assurance, on peut donc les regrouper en un seul.

Dans le cas où on aurait un contrat d’assurance habitation, et que son conjoint en a également un, on peut résilier l’un des deux si on s’installe ensemble.

Des risques moins élevés

Enfin, dans le cas où le risque aurait changé, on peut résilier son contrat d’assurance habitation.

En effet, si par exemple, on vend sa partie dans son habitation, ou qu’on n’a pas trop de personnes qui habitent son logement… Ceci explique que sa situation change et donc on a besoin d’un nouveau contrat.

Que ça soit une situation plus grâce ou un risque moins important, son organisme d’assurance doit faire une nouvelle proposition à son client. Si on n’apprécie pas cette nouvelle proposition, il est possible de résilier son contrat d’assurance habitation en envoyant une lettre de résiliation.

Quelle est l’importance de la lettre de résiliation d’assurance habitation ?

Si l’assurance habitation d’un individu ne lui convient plus pour une raison ou pour une autre, celui-ci peut tout à fait résilier son contrat d’assurance. Pour ce faire, il est important de fournir à l’assureur quelques documents indispensables, dont la lettre de résiliation.

Cette dernière doit être rédigée en bonne et due forme, et ce, en respectant quelques conditions nécessaires afin que l’assureur puisse la prendre au sérieux. De plus, il est important de savoir que la lettre de résiliation possède une importance capitale lors de la formalité de résiliation de l’assurance habitation.

Sans elle, la résiliation ne peut en aucun cas avoir lieu, car il s’agit de la toute première étape permettant à l’assureur de connaître les motivations de son client. Il est donc important de ne rien laisser au hasard en la rédigeant.

Ceci étant dit, il faut garder en tête que la lettre de résiliation de l’assurance habitation n’est nécessaire que lors de la résiliation du contrat à date d’échéance. En effet, celle-ci doit être envoyée à l’assureur au moins 2 mois avant la date de la fin du contrat et il s’agit d’une lettre recommandée.

Cette information est importante, car une assurance habitation peut également être résiliée à tout moment, et ce, grâce à la loi Hamon. Dans ce cas, la lettre de résiliation n’est pas nécessaire, car un échange est établi entre l’ancien et le nouvel assureur.

Comment rédiger une lettre de résiliation d'un contrat d'assurance habitation ?
Comment rédiger une lettre de résiliation d’un contrat d’assurance habitation ?

Comment rédiger la lettre de résiliation du contrat d’assurance habitation ?

Pour clôturer son contrat d’assurance habitation, il faut envoyer une lettre de résiliation d’assurance habitation par courrier. Il existe de nombreux modèles qu’on peut télécharger gratuitement et compléter avec les informations nécessaires.

Maintenant que vous en savez davantage à propos de l’utilité de la lettre de résiliation d’assurance habitation, il est important de s’intéresser à sa rédaction. Cette dernière doit contenir quelques informations primordiales telles que :

  • L’identité de l’assuré ;
  • Les coordonnées de l’assuré ;
  • La date de souscription de l’assurance habitation ;
  • L’objet et le motif de la résiliation ;
  • La date effective de la résiliation ;
  • Le numéro du contrat ;
  • La signature de l’assuré.

Grâce à toutes ces informations, l’assureur est capable de tout de suite comprendre les motivations de son client. De plus, cela permet d’accélérer la procédure, car toutes les informations nécessaires sont fournies, ce qui permet d’éviter des envois répétitifs.

Il faut savoir que dans le cas où certaines des informations citées plus haut manquent dans la lettre de résiliation d’assurance habitation, l’assureur peut tout à fait juger la lettre incomplète et il peut en l’occurrence refuser la résiliation. Il est donc nécessaire de s’assurer que tout est inclus pour éviter les mauvaises surprises.

Quelles astuces pour réussir la rédaction d’une lettre de résiliation d’assurance habitation ?

Connaître les informations nécessaires à mentionner dans une lettre de résiliation d’assurance habitation n’est pas suffisant pour rédiger cette dernière comme il se doit.

En effet, il est donc préférable d’appliquer quelques astuces. En premier lieu, il est essentiel de savoir qu’il est important d’adopter un ton informatif pour faire passer le message à l’assureur.

De plus, il est important d’employer des termes clairs et précis et d’aller tout droit au but, tout en évitant de s’étaler avec des détails insignifiants qui n‘intéressent en aucun cas l’assureur.

Ceci étant dit, il faut savoir qu’outre le motif de résiliation, il n’est pas forcément nécessaire de justifier davantage la résiliation de l’assurance habitation. D’ailleurs, cette dernière peut se faire pour de nombreuses raisons comme un déménagement, un changement de la situation personnelle, un départ en retraite, etc.

Bien sûr, pour réussir la rédaction d’une lettre de résiliation d’assurance habitation, il est nécessaire de vérifier le contrat. Selon la loi Hamon, la résiliation de ce type d’assurance peut se faire à tout moment, mais après avoir dépassé une année de souscription.

Enfin, une fois que la rédaction de la lettre est finie, il faut l’envoyer en lettre recommandée et éviter de se tromper dans l’adresse.

Comment rédiger une lettre de résiliation d’assurance habitation ?
Sending
Cet article vous a été utile ?
5 (1 vote)