Faire repeindre sa voiture par l’assurance : comment procéder ?

Faire repeindre sa voiture par l’assurance est-il possible si le véhicule a été rayé ? Cette question se pose de manière légitime. Attention toutefois, la prise en charge d’une rayure de voiture par l’assurance n’est pas systématique et dépend de plusieurs paramètres. Nos réponses dans cet article.   

Une rayure de voiture : l’assurance la définit de quelle manière ?

En découvrant les dégâts, vous devez vous poser plusieurs questions, et les bonnes. En effet, la prise en charge par l’assurance des dommages sur la peinture de votre carrosserie en dépend.

Est-ce né de la colère d’une personne identifiée ? À la suite d’un conflit entre vous ? Est-ce que l’incident a eu lieu en votre présence ? Était-ce volontaire ou non ? Etc.

L’assurance assimile une rayure à un endommagement de la carrosserie et de la peinture d’un véhicule. Cette dégradation doit impliquer un auteur et un objet causant les dommages (clé, objet divers en métal, un autre véhicule, etc.). Les rayures ont un aspect longiligne et se situent sur une partie visible de la carrosserie (flanc, aile, arrière du véhicule).

Lorsque la détérioration du bien d’autrui est volontaire, il peut s’agir d’une action personnelle liée à de la jalousie, de la provocation ou un conflit avec le propriétaire. Parfois, il arrive qu’aucune raison ne le justifie.

Les rayures peuvent également survenir de manière accidentelle et totalement involontaire, tout simplement à la suite d’une mauvaise manœuvre du véhicule même ou d’un autre.

A lire aussi : Assurance voiture au tiers ou tous risques : laquelle choisir ?

Faire-repeindre-sa-voiture-par-l’assurance

Les démarches pour faire repeindre sa voiture par l’assurance

Les démarches à suivre dépendent des circonstances de l’incident. Vous devez donc bien vous rappeler du contexte.

Identifiez le responsable et faites un constat

Vous devez commencer par identifier l’acteur des faits, s’il n’est pas vous-même.

Si le responsable est identifié

Si vous identifiez la personne auteur des rayures, vous devez effectuer un constat à l’amiable. Ce dernier doit renseigner les contacts des deux conducteurs, le contexte de l’accident, les dommages causés avec le schéma explicatif si nécessaire. La responsabilité civile du fautif est ici engagée.

Si la faute implique un piéton, un cycliste ou un usager de trottinette et non un conducteur (incluant ceux de moto), vous devez toujours établir le constat.

Si le responsable est inconnu

Si vous ignorez quels sont la cause et le responsable des rayures sur votre carrosserie, portez une plainte contre X. Vous pouvez faire la déclaration auprès de la police ou de la gendarmerie la plus proche. Vous recevrez le récépissé qui accompagnera votre dossier d’indemnisation auprès de votre assureur.

Faites une déclaration à votre assureur

La prochaine étape concerne la déclaration du sinistre auprès de votre assureur. Mais d’abord, assurez-vous d’avoir une assurance avec les garanties adéquates : une couverture sur les vandalismes ou une assurance auto tous risques. Si tel n’est pas le cas, vous devrez prendre en charge les frais de réparations qui peuvent aller jusqu’à plus de 600 €.

Joignez le récépissé ou le procès-verbal des autorités compétentes (voir plus haut) à votre déclaration. Pour ce faire, faites parvenir une lettre recommandée avec accusé de réception dans les 5 jours. Votre dossier doit inclure :

  • La déclaration du sinistre
  • Le récépissé ou le PV
  • Les preuves en votre possession : photos, témoignages… Généralement, un expert de l’assurance constate également les dégâts sur votre véhicule.
Faire-repeindre-sa-voiture-par-l’assurance

La prise en charge et les effets sur votre contrat

Votre indemnisation couvre en totalité ou en partie la réparation des rayures sur votre voiture. Il s’agit généralement de la faire repeindre sur une partie ou en intégrale. Les contrats tous risques et les assurances au tiers étendues (avec des garanties supplémentaires) le permettent.

Pour résumer, pour que l’assurance puisse rembourser les frais de réparation de rayures de carrosserie ou la repeinture de votre auto, les conditions suivantes doivent être réunies :

  • Le responsable est identifié
  • Votre assurance couvre le vandalisme ou est tous risques
  • Votre véhicule était garé correctement ou l’assuré était au volant
  • Vous avez fait la déclaration en bonne et due forme et n’êtes pas le responsable de la rayure

Si ces exigences sont respectées, le sinistre n’aura pas d’incidence sur votre bonus-malus. En cas de demande de franchise de la part de votre assureur, celle-ci s’élèvera entre 150 € et 600 €.

A lire aussi : Avis d’échéance, assurance voiture : combien de temps les garder ?

Faire repeindre sa voiture par l’assurance : comment procéder ?
Sending
Cet article vous a été utile ?
5 (1 vote)