Choisir la meilleure assurance instrument de musique

0
817
assurance instrument de musique

Musicien professionnel et amateur de musique peuvent s’accorder sur un point : les instruments de musique coûtent chers. D’où l’intérêt de souscrire à une assurance instrument de musique. Ce simple contrat vous protège en cas de sinistre, tel que le vol, la perte et les dommages en tous genres. Mais quelle assurance choisir ? 

Quelle est l’utilité d’une assurance instrument de musique ?

Que vous ayez une guitare, un piano, un violon ou une table de mixage, vous n’êtes pas à l’abri des dommages sur vos instruments de musique. Et on ne vous apprend rien, le remplacement ou la réparation de votre instrument coûte cher. Des assurances existent donc pour vous aider à rembourser les coûts liés à tous types de sinistres. 

Si l’assurance instrument de musique n’est pas obligatoire, elle est donc vivement recommandée aux professionnels et aux passionnés de musique. À noter que les conservatoires et magasins de musique exigent désormais une attestation d’assurance avant d’autoriser la location d’un instrument de musique. Ce contrat présente donc de multiples avantages.  

D’ailleurs, selon le contrat souscrit, l’assureur peut vous proposer un remboursement à la hauteur de la valeur d’un instrument à neuf. Un vrai plus lorsqu’on pense au prix d’une guitare électrique, d’un piano et d’autres instruments de musique.

souscrire à une assurance instrument de musique

Comment assurer son instrument de musique ? 

L’assurance habitation

Comme mentionné plus tôt, souscrire à un contrat d’assurance instrument de musique n’est pas obligatoire. Vous pouvez simplement vous tourner vers votre assurance multirisque habitation (MRH). En effet, compte tenu du prix élevé des instruments de musique, ces derniers sont considérés comme de véritables objets de valeur. Ils sont alors couverts par les garanties de votre contrat MRH. Ainsi, en cas de sinistre (ex. vol, dégât des eaux, vandalisme, catastrophes naturelles), votre guitare, flûte ou piano peut être assuré par l’assurance habitation.  

De même, selon le type de contrat choisi, vos instruments de musique peuvent même être couverts en cas de bris accidentel. Attention, cela n’est pas systématique. Vérifiez donc bien les conditions d’indemnisation réservées à ces types de biens avant de souscrire à une assurance habitation. Préférez, dans la mesure du possible, une couverture proposant une garantie particulière contre les bris accidentels.

L’assurance auto 

Vous êtes souvent en déplacement en voiture ? Vous effectuez plusieurs concerts aux quatre coins du pays ? Vous pouvez demander une garantie « effets personnels » pour couvrir un sinistre ayant lieu dans votre voiture (ex. vol, accidents). Sans être une véritable assurance instrument de musique, cette garantie protège les objets contenus dans votre véhicule. Ainsi, vous êtes sûr que vos instruments de musique seront couverts en cas de dommages ou d’effraction. 

L’assurance scolaire 

Votre enfant pratique-t-il de la musique dans le cadre de sa scolarité ? Optez pour une assurance scolaire. Cette solution est idéale pour les étudiants au conservatoire, ou les élèves inscrits à des activités scolaires comme extrascolaires. Qu’on parle d’une flûte de location, d’une batterie ou d’une guitare personnelle, l’assurance scolaire couvre généralement une large gamme de sinistres (ex. vol, casse, perte). Pensez toutefois à vérifier le plafond d’indemnisation.

Une assurance instrument de musique pour les professionnels

meilleure assurance instrument de musique

Si les assurances précédentes ne vous suffisent pas, préférez la souscription à une assurance instrument de musique spécifique à votre pratique. En effet, l’assurance habitation, auto ou scolaire peuvent convenir aux amateurs. Mais pour le professionnel, un contrat plus poussé est conseillé pour couvrir ses instruments de musique. Généralement, ce type d’assurance le protège lors des concerts, de ses déplacements et de ses multiples répétitions.

L’assurance instrument de musique couvre alors le professionnel en cas de vol, de bris accidentels, d’incendie, de chute ou encore de catastrophes naturelles. Généralement, l’assureur prend également en charge les frais de location et de réparation de l’instrument de musique, et cela, selon sa valeur à neuf. Attention, cette valeur est fixée lors de la signature du contrat d’assurance instrument de musique. L’évaluation se fait sur base de l’estimation d’un expert ou de la présentation d’une facture.  Certains assureurs se gardent le droit de réévaluer le montant de remboursement le jour du sinistre, d’où l’utilité de bien lire votre contrat avant la souscription.

Notez que ces assurances propres aux professionnels de musique peuvent couvrir jusqu’à 5 instruments. Le prix d’une assurance instrument de musique varie en fonction du pays et de chaque profil. En moyenne, les prix commencent à partir de 50 € par an. 

Note : en cas de sinistre, vous disposez généralement de 5 jours pour contacter votre assureur. Veillez à bien détailler la nature des dommages (ex. bris, vol, chute). 

Convaincu par l’utilité de cette assurance ? Il ne vous reste plus qu’à demander différents devis auprès de plusieurs assureurs (ex. AON, Allianz, AXA).